Bakel: atelier de formation des agents d’exécution des lois

0
16
Monsieur Balla Moussa Mané, Adjoint au Préfet de Bakel, a présidé ce matin, au centre de Formation Mary Camara, l’ouverture de l’atelier de formation des agents d’exécution des lois sur :” les instruments juridiques internationaux et nationaux relatifs à la prévention et à la répression de la torture”en présence de Abdoulaye Seye, représentant du Haut Commissaire des Nations Unies pour les Droits de l’Homme( HCDH), de  Thiéyacine Fall, Secrétaire Général de l’ONLPL (OBSERVATOIRE NATIONAL DES LIEUX DE PRIVATION DE LIBERTE) et de Magatte Diouf, Président du tribunal Départemental de Bakel.

Cet atelier de deux jours a regroupé toutes les brigades de Gendarmerie du Département de Bakel, la compagnie et la MAC ( Maison d’Arrêt et de Correction de Bakel). Ces agents seront durant les deux jours sensibilisés à la prévention et à la répression de la torture par des instruments juridiques internationaux et nationaux par des experts du droit à savoir le Président du Tribunal et les experts de l’ONLPL.
Il faut rappeler que l’article premier de la convention des Nations Unies contre la torture définit la torture comme” tout acte par lequel une douleur ou des souffrances aiguës, physiques ou mentales, sont intentionnellement infligées à une personne aux fins notamment d’obtenir d’elle ou d’une tierce personne des renseignements ou des aveux, de la punir d’un acte qu’elle ou une tierce personne a commis ou est soupçonnée d’avoir commis, de l’intimider ou de faire pression sur elle ou d’intimider ou de faire pression sur une tierce personne, ou pour tout autre motif fondé sur une forme de discrimination quelle que soit, lorsque une telle douleur ou de telles souffrances sont infligées par un agent de la fonction publique ou toute autre personne agissant à titre officiel ou à son instigation ou avec son consentement exprès ou tacite”.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here