SAINT-LOUIS

0
57

ACTIVITES DE  SENSIBILISATION, D’INFORMATION, DE FORMATION DES AGENTS D’EXECUTION DES LOIS  ET DE VISITES DES LIEUX DE PRIVATION DE LIBERTE.

En exécution du projet d’appui de l’Union Européenne à l’Observatoire National des Lieux de Privation de Liberté (ONLPL), Madame l’Observateur National, Josette Marceline LOPEZ NDIAYE, accompagnée de ses collaborateurs (annexe liste délégation),  a procédé à une série d’activités dans la région de Saint-Louis, du 19 au 23 Février 2018.

  1. COMITE REGIONAL DE DEVELOPPEMENT ET EMISSION INTERACTIVE

L’Observateur National et ses collaborateurs sont arrivés à Saint-Louis, le 19 Février 2018, aux environs de 13 heures.

A partir de 16 heures, une émission interactive a été organisée par la radio communautaire « Téranga  FM ».  Madame l’Observateur National et quelques uns de ses collaborateurs y ont intervenu pour expliquer aux auditeurs, les missions, les domaines d’intervention et les moyens de saisine de l’Observateur National des Lieux de Privation de Liberté.

Le lendemain, un Comité Régional de développement (CRD) s’est tenu à la Gouvernance, à 09h 30,  sous la présidence de l’adjoint au Gouverneur de Saint-Louis, Monsieur Amadou DIOP.

Etaient présents à cette rencontre, outre Madame l’Observateur National et sa délégation, les chefs des circonscriptions administratives de la région, les autorités judiciaires, les chefs des services administratifs ayant un rapport fonctionnel avec l’Institution, les élus locaux, la société civile, etc…

Dans son mot de bienvenue, l’adjoint au Gouverneur de Saint-Louis, a exprimé ses sincères remerciements à Madame l’Observateur National qui a choisi la région de Saint-Louis pour le déroulement de ses activités.

A la suite de son allocution, il a déclaré ouvert les travaux du comité régional de développement, et a invité Madame l’Observateur National à présenter sa communication.

Après s’être entretenue avec les organes de presse représentés dans la localité, Madame l’Observateur National, a fait un exposé clair et détaillé sur son mandat, son statut juridique, ses missions et prérogatives, ainsi que sur sa méthodologie de travail.

Des débats riches et variés ont suivi cette communication, et il a été noté un grand intérêt de l’ensemble des participants sur les cinq points focaux installés dans les régions de Thiès, Kaolack, Matam, Kédougou, Ziguinchor, à travers la mise en œuvre du projet d’appui de l’Union Européenne à l’Observateur National des Lieux de Privation de Liberté.

L’occasion a été  saisie par les participants pour inviter l’Observateur National à mettre en place, un point focal dans la région de Saint-Louis, au regard des nombreux cas de violation des droits de l’homme constatés dans les centres de détention.

Les autorités judiciaires ont encore une fois réaffirmé leur volonté de veiller à ce qu’aucun cas de torture ou de mauvais traitement ne demeure impuni.

Les nombreuses contributions et questions des participants ont permis d’enrichir le débat et ont montré leur intérêt pour cette institution.

Dans son mot de clôture, l’adjoint au Gouverneur de la région s’est félicité de la qualité des interventions.

Le comité régional de développement a pris fin aux environs de 13 heures.

  1. VISITE DES LIEUX DE PRIVATION DE LIBERTE

 

  1. Visite du Commissariat de Police de Saint-Louis

Le 20 Février 2018, à 16h 00, une équipe dirigée par Madame l’Observateur National a procédé à une visite du Commissariat Central de Saint-Louis.

Les observations et constatations relevées sont consignées dans le pré-rapport de visite du Commissariat central de Saint-Louis.

  1. Visite de la brigade territoriale de Saint-Louis

Le 20 Février 2018, à 16h 00, une équipe dirigée par Monsieur Younousse KANE, Secrétaire Général de l’ONLPL, a effectué une visite à la brigade territoriale de Saint-Louis.

Le pré-rapport de visite de la Brigade territoriale de Saint-Louis sanctionnant ce monitoring  a été établi par Monsieur Amadou DIALLO, Observateur délégué.

Les observations et constatations relevées sont consignées dans le pré- rapport de visite de la Brigade Territoriale de Saint-louis.

  1. Visite de la Maison d’arrêt et de correction de Saint-Louis

Le 21 Février 2018, Madame l’Observateur National et l’ensemble de son équipe, ont effectué une visite à la Maison d’arrêt et de correction de Saint-Louis.

L’équipe d’Observateurs est arrivée à la MAC à 09h 30 mn et en est repartie à 16h 45mn.

Les observations et constatations relevées sont consignées dans le pré- rapport de visite de la MAC de Saint-Louis.

  • ATELIER DE FORMATION DES AGENTS D’EXECUTION DES LOIS, LES 22 ET 23 FEVRIER 2018.

La cérémonie d’ouverture du séminaire de formation des agents d’exécution des lois de la région de Saint-Louis qui s’est tenue le 22 Février 2018, à l’hôtel Palmeraie , a été présidée par l’adjoint au Gouverneur de Saint-Louis Monsieur Amadou DIOP.

Il s’est dit honoré de présider la cérémonie d’ouverture du séminaire de formation des agents d’exécution des lois dans le domaine de la prévention et de la répression de la torture.

Il a exhorté les participants, notamment ceux en charge des lieux de privation de liberté, d’éviter dans leurs activités professionnelles tout recours à la torture pour ne pas ternir l’image de marque de l’Etat qu’ils sont censés servir.

Suite à la cérémonie d’ouverture, Madame l’Observateur National a présenté, devant seize (16) agents d’exécution des lois,  le Mécanisme National de Prévention (MNP), en insistant sur son statut, son mandat, sa mission et ses prérogatives.

Le thème sur la responsabilité pénale des agents d’exécution des lois, a été introduit par Monsieur Ibrahima Ndoye, procureur de la république près le Tribunal de Grande Instance de Saint-Louis.

Ces deux communications ont été suivies de débats forts enrichissants.

Les agents d’exécution des lois participant à cet atelier de formation ont été conscientisés sur les risques qu’ils encourent eux-mêmes, en pratiquant des actes de torture, les risques qu’ils font encourir à l’Etat (dénonciation au plan international, discrédit).

Dans l’après midi, de 15h 30 à 17h 00, Monsieur Amadou Diallo, Inspecteur de l’Administration Pénitentiaire à la retraite, observateur délégué, a introduit le thème sur la responsabilité administrative et disciplinaire des agents d’exécution des lois.

Les participants ont, en fonction de leurs corps respectifs, évoqué la procédure et les sanctions disciplinaires qui leur sont applicables en cas de faute commise dans l’exercice de leurs fonctions.

Le 23 Février 2018, à partir de 09h 30, le thème sur les aspects psychologiques de la torture, a été présenté par Docteur Hamet Saloum Diakhaté, psychiatre, Observateur délégué.

Suite à son intervention, les participants répartis en quatre (4) groupes, ont été appelés à résoudre trois (3) cas pratiques pour leur permettre de mieux connaitre le Mécanisme National de Prévention et d’assimiler le droit sur la responsabilité pénale, administrative et disciplinaire.

L’atelier de formation s’est terminé avec un sentiment de satisfaction de la part de la délégation de l’ONLPL, aussi bien que de la part des participants.

 

LE REGISSEUR

YOUNOUSSE  KANE

ANNEXE

LISTE DE LA DELEGATION

Madame Josette Marceline LOPEZ NDIAYE, Observateur National des Lieux de Privation de Liberté ;

Monsieur Younousse KANE, Secrétaire Général de l’ONLPL et régisseur du projet d’appui de l’Union Européenne à l’ONLPL ;

Madame Yaye Fatou GUEYE GASSAMA, Chargée de programme du projet d’appui de l’Union Européenne à l’ONLPL ;

Monsieur Mouhamadou DIOP, Comptable du projet d’appui de l’Union Européenne à l’ONLPL ;

Madame Adama KONATE, Assistante du projet d’appui de l’Union Européenne à l’ONLPL ;

Monsieur Abdou Gilbert NIASSY, Chargé de communication ;

Monsieur Amadou Diallo, Observateur délégué, Inspecteur de l’administration pénitentiaire à la retraite ;

Monsieur Hamet Saloum Diakhaté, psychiatre, Observateur délégué ;

Les deux chauffeurs du projet d’appui de l’Union Européenne à l’ONLPL, Monsieur Babacar SECK DIOP et Omar SARR.

 

 

 

 

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here