L’Observateur national des lieux de privation de liberté Prison (ONLPL) en visite à Kaolack

0
64

Une mission de l’Observatoire national des lieux de privation de liberté (Onlpl) a effectué une visite d’inspection de la prison de Kaolack où, il y a quelques jours, un individu en détention préventive se serait suicidé. Ses membres se sont entretenus avec les responsables de la Maison d’arrêt et des détenus ayant partagé avec la victime la cellule où le drame a eu lieu.

Le tableau qu’ils décrivent est sombre : « vétusté », « surpeuplement » et « exiguïté » sont les notes attribuées aux lieux. Cependant, il n’y a pas de quoi s’alarmer à propos des conditions de détention dans cette prison. Une façon de balayer d’un revers de la main les rumeurs selon lesquelles le suicide présumé, enregistré récemment serait lié aux conditions de vie dans cette Maison d’arrêt.

« C’est une vieille prison, la devanture est améliorée et une bonne ambiance règne à l’intérieur. Il ressort même des entretiens avec les détenus qu’une manifestation aurait éclaté si la mort de ce détenu était liée aux conditions de détention », informe Djibril Bâ, membre de l’Onlpl à la fin de la mission.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here